AfricaCollect : Masques Africains - African Masks

http://africacollect.free.fr


Exposition Mémoire d'Afrique

Exposition du 6 au 13 décembre au
CLUB MILLENIUM 29 rue du COLISEE 75009 PARIS -
tél : 01 56 88 38 28

Site : http://www.princesse-fang.com

Isabelle Mendene Foe revendique haut et fort sa filiation au peuple Fang. Après avoir passé son enfance et son adolescence dans le sud du Cameroun, elle se marie très jeune avec un homme qui la ramène dans sa petite ville de Corrèze, Brive-La-Gaillarde. Mais la jeune épouse rêve d'autres horizons et se retrouve en Californie.

Elancée, belle, racée, Isabelle Mendene Foé débute une carrière de mannequin. Les grandes maisons de couture parisiennes la demandent : Paco Rabanne, Thierry Mugler, Charles Jourdan, Hervé Léger. C'est dans ce milieu du luxe qu'elle apprend à aimer et à reconnaître les tissus. Alors lui reviennent en mémoire les étoffes nobles et précieuses qui étaient autrefois l'attribut de ses royaux ancêtres (les Sabarra-Foe).

Dès lors, elle décide de parcourir l'Afrique à la recherche de ces tissus traditionnels exceptionnels : ntshak et kuba du Zaïre, bogolan du Mali, ndop du Cameroun, soie kente ashanti du Ghana, écorces pygmées... Supports de création totalement codifiés, ces étoffes utilisées lors des événements majeurs de la vie, servaient aussi de monnaie d'échange ou de récompense.

A partir de ces tissus rares, Isabelle Mendene Foé réalise des tableaux, des décorations murales aux motifs géométriques symboliques très originaux. Ces dessins ont influencé, dès la fin du XIXe siècle, de nombreux peintres, dessinateurs et autres artistes européens. L'Art déco, les Bauhaus en Allemagne, Matisse, Paul Klee se sont ouvertement inspirés des tissu kuba du Zaïre. Georges Braque, Sonia Delaunay, Pablo Picasso ou encore Wassily Kandisky trouveront également leur inspiration dans ces formes insolites. Comme le soulignait Hervé Bourges, alors président du Conseil supérieur de l'audiovisuel, lors de l'inauguration de l'exposition de l'artiste, " Mémoire d'Afrique ", au Press Club à Paris ( 1999) : " Les formes esthétiques ont aussi leurs significations, qui perdurent même lorsqu'elles sont devenues inconscientes. La beauté évidente de ces tissus n'est pas gratuite : elle est lourde de sens. Et même lorsque nous ne savons pas décrypter les messages nous ne pouvons plus ignorer qu'ils existent. Ils ont dans leur simplicité, une étonnante et durable présence".

Voilà pourquoi les tableaux d'Isabelle Mendene Foé séduisent et s'intègrent magnifiquement dans les intérieurs occidentaux, classiques comme contemporains.

Isabelle Mendene Foé expose ses tableaux de tissus ainsi que ses peintures, à Londres, Milan, New-York. Mais au-delà de la vente de ces oeuvres, c'est à la reconnaissance d'un patrimoine exceptionnel qu'elle aspire. Dans cette perspective, elle a créé et anime l'Association de Soutien de l'Artisanat Africain (Asaa).

Cette artiste dans l'âme fait partie de ces êtres qui consacrent leur existence à jeter des passerelles entre les cultures et entre les peuples pour leur permettre de mieux se connaître et donc de mieux se comprendre.


Cet news a été postée par africacollect_team {africacollect@free.fr} le 05/12/2005